Fleurs

Signification de Narcisse

Signification de Narcisse



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Signification de Narcisse


Le narcisse est une fleur au symbolisme puissant. En fait, dans différentes cultures, il existe des mythes et légendes qui le voient comme le protagoniste et la métaphore des caractéristiques humaines, mais aussi comme un symbole de bons et de mauvais auspices.
Plante originaire d'Europe, d'Afrique du Nord et de certaines parties de l'Asie, elle a été introduite en Chine vers l'an mille et aujourd'hui elle est répandue sur tous les continents. Il fleurit de mars à juin, on le trouve dans de nombreuses variétés, avec des feuilles linéaires et des fleurs à six pétales blancs. Les pétales sont joints au centre, d'où part une couronne jaune foncé. Dans la nature, il pousse à l'état sauvage dans les bois et les prairies avec une bonne exposition au soleil.

Les différentes significations du narcisse



On retrouve différentes significations et symbologies associées au narcisse, liées à des cultures très éloignées les unes des autres.
Les anciens Romains pensaient que le narcisse était une fleur qui poussait dans les champs élyséens, symbole de l'au-delà dans la religion romaine, et avaient donc la coutume de les planter sur les tombes de leurs proches décédés.
Les druides, les prêtres des anciens Celtes, ont associé le symbole de la pureté aux jonquilles. À un moment donné, cependant, la légende s'est répandue que ces fleurs avaient le pouvoir d'absorber les pensées négatives et mauvaises des êtres humains et pour cela elles sont devenues toxiques (en fait ce sont des fleurs avec une certaine toxicité).
Dans l'ancienne culture juive, cependant, le narcisse est associé à la beauté et à la fertilité des femmes, tandis que dans l'iconographie chrétienne, il est devenu un symbole de renaissance après la mort et donc associé à Pâques. Dans certaines œuvres de peintres hollandais, nous trouvons également le narcisse comme un symbole de l'amour éternel de Dieu contre l'amour égoïste des hommes.
En Chine, la fleur est un symbole de chance et de prospérité pour la nouvelle année, car sa floraison correspond à la période du nouvel an chinois. Dans l'art du tatouage chinois, le narcisse représente la volonté de faire ressortir son potentiel intérieur et d'obtenir la reconnaissance de son travail. C'est pourquoi donner des jonquilles est le bienvenu dans le cas d'un nouvel emploi ou si vous essayez d'avoir plus de chance dans la vie.
Au Pays de Galles, le narcisse est appelé le "Lenten lily", car il y fleurit à cette époque. Il est de coutume de le porter épinglé à la veste le 1er mars, jour de la Saint-David et on pense que sa floraison précoce apporte une année pleine de prospérité.
La superstition autour de cette fleur a également conduit à le croire. si dans un champ il n'y a qu'un bourgeon à fleurir d'abord, c'est un signe de malchance. Au Maine, aux États-Unis d'Amérique, on pensait alors que si ce bourgeon faisait face à l'observateur, cela lui porterait malchance pour le reste de l'année.

Le mythe grec


Le poète et dramaturge grec Ovide nous raconte le mythe du jeune Narcisse, fruit de l'amour entre une nymphe et le dieu du fleuve Cefiso. Le résultat est un bel enfant, dont le destin, pourtant prophétisé à la mère par les indigènes Tirésias, sera de mourir dès qu'il se regardera. Narcisse grandit et sa beauté ne fait qu'augmenter, tout comme sa vanité et un amour-propre inconditionnel qui le conduisent à rejeter les sentiments de quiconque tombe amoureux de lui.
Eco tombe également amoureux de lui, une nymphe des bois condamnée par Era à rester muette à cause de son gab précédent. Eco était coupable, selon Era, de la distraire avec son bavardage excessif pendant que son mari Zeus divertissait ses amants. Condamnant ainsi quelqu'un à rester muet et à ne pouvoir répéter que les derniers mots entendus par quelqu'un d'autre.
Eco rencontre Narciso alors qu'il chassait le cerf dans les bois. Il tombe amoureux instantanément et le serre dans ses bras. Narcisse est dégoûté, il la chasse et s'enfuit dans une étendue d'eau. Il s'assied sur la rive et dans le geste de recueillir de l'eau dans ses mains pour la boire et se laver le visage, il voit son visage reflété dans la source. S'il tombe amoureux, il essaie de l'embrasser, mais il ne peut pas. Il en reste ainsi pour se contempler et à ce point la prophétie antique est accomplie: Narcisse s'est vu et dans l'impossibilité de réaliser l'extrême désir d'amour envers lui-même, il se transperce avec une épée et meurt. Là où son sang est tombé est née une fleur qui portera désormais son nom.

La signification symbolique du mythe grec


Du mythe grec vient donc le symbolisme qui relie le narcisse à la beauté et, surtout, à l'amour-propre. L'amour qui ne nous permet pas de regarder à l'extérieur, qui ne laisse aucun sentiment aux autres et qui, dans l'idée de connaître, de se nourrir et de n'admirer que soi-même, est destiné à mourir. D'où le terme, précisément, de «narcissique». Narciso représente donc celui qui sait n'aimer que lui-même, gardant le reste du monde à l'extérieur, incapable de voir et de s'ouvrir à l'autre.
Regarder à l'extérieur, pour le narcissique, peut devenir un risque. Le risque de se remettre en question, de se sentir fragile, de dépendre de l'autre, qui pourrait nous décevoir ou, pire encore, nous trahir.
Les narcissiques ont donc une très haute idée d'eux-mêmes: ils se sentent parfaits et aiment se nourrir de fantasmes de gloire, de succès, d'argent, de récompenses. Avec une présomption extrême, ils se sentent experts en tout et savent tout bien faire.
Les critiques qui viennent de l'extérieur sont vécues comme le résultat de l'envie et de la jalousie. Ils aiment bien sûr s'entourer de ceux qui ne font que confirmer leur beauté et, s'ils n'arrivent pas, ils se sentent offensés et frustrés.