Jardinage

Taillez les oliviers

Taillez les oliviers



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Tailler les oliviers: façonner et améliorer l'efficacité du feuillage


L'élagage des oliviers est une opération fondamentale pour les arbres qui, s'ils se développent et poussent naturellement, ont tendance à prendre une forme plutôt irrégulière, touffue, globulaire et conique, en raison d'une couronne qui se développe, selon la vérité, en hauteur ( certaines espèces dépassent même vingt mètres) ou en largeur. La taille doit avoir pour but de favoriser la meilleure efficacité possible du feuillage, et en même temps de faciliter le développement et la croissance des branches fruitières en supprimant les branches. Grâce à des outils de coupe spécifiques, l'élagage devra également favoriser une relation assez élevée entre le feuillage et le bois, et contenir les excès de production, de manière à maîtriser l'alternance dite productive. De plus, en élaguant l'olivier, il est également possible d'intervenir en modifiant la conformation de la plante, afin de l'équilibrer et de réguler son comportement et sa croissance en fonction des besoins culturels. Il sera tout aussi important de répartir l'éclairage de manière correcte et homogène sur les différentes parties du feuillage.

Quand effectuer un travail d'élagage


Il convient de noter que la meilleure période pour la taille de l'olivier correspond à la fin des mois d'hiver, et en tout cas avant le redémarrage végétatif (c'est-à-dire la pousse de la plante). Cependant, dans le cas où une période de gel est prévue, l'intervention doit être interrompue immédiatement, car le froid et le gel sont un obstacle à la cicatrisation des coupures effectuées sur les branches. Si vous souhaitez éviter la taille de rajeunissement, les coupes effectuées ne doivent pas être trop décisives ou fréquentes, afin d'éviter le risque de production limitée. Avant de commencer à couper, bien sûr, il est bon de localiser avec précision les points où vous souhaitez travailler, également en fonction de l'objectif et du type d'élagage que vous souhaitez appliquer (rajeunissement, production et formation) et de son intensité. Il conviendra donc d'observer l'état général de l'olive, en tenant compte des conditions végétatives, et bien entendu de considérer la quantité de feuillage que l'on veut éliminer. En particulier, une intervention qui supprimera moins de vingt pour cent de la masse peut être définie comme légère, tandis qu'une intervention moyenne supprimera entre vingt et quarante pour cent de la fronde. Au-dessus de quarante pour cent des branches éliminées, il s'agit d'une intervention intense et lourde. Ce type d'élagage ne doit cependant être effectué qu'en cas de rajeunissement ou de reconstitution de la plante, afin de produire de nouvelles pousses. Il est évident que l'intervention d'élagage doit également être adaptée à l'âge de l'arbre sur lequel on travaille: sur les jeunes plants il faudra être léger, tandis que des interventions plus strictes fonctionneront bien pour les moins jeunes. Il est toujours conseillé de commencer par le haut puis de descendre, en se rappelant d'effectuer d'abord les grosses coupes puis les petites coupes.

Comment utiliser les outils de coupe: nettoyage et désinfection



Quel que soit le type d'outil utilisé pour la coupe (scie, couteau, accepte, ciseaux, billette ou greffe), il doit être bien affûté, afin d'obtenir une coupe nette et propre, et si possible en acier trempé. Lors de la taille, la lame doit être nettoyée en continu, afin d'éviter toute contagion due à des maladies présentes sur une seule branche: pour nettoyer la lame, il suffira de la frotter avec un chiffon imbibé d'alcool. De plus, l'olivier peut également être soumis à une taille de production ou de fructification, qui est pratiquée afin de faciliter le développement et la croissance des branches sur lesquelles se trouvent les fruits et les fleurs. En bref, il s'agit d'une action visant à améliorer la qualité et à favoriser l'équilibre nécessaire entre l'activité productive et l'activité végétative de l'arbre.

Réforme de l'élagage, reproduction, plantation, rajeunissement



La taille de réforme, en revanche, est utile lorsque la forme de l'arbre doit être modifiée, par exemple parce qu'il n'est plus considéré comme convenant à des fins ornementales ou productives. La réforme, en réalité, est pratiquée même lorsque la conformation des oliviers doit changer à la suite d'incendies ou de gelées: elle consiste en l'élimination de très grandes parties de la plante, et en la substitution effectuée à l'aide de ventouses rigoureusement sélectionnées et vigoureuses. Lors de la taille de la plante, en revanche, il est fait référence à la détermination, lorsque la plante est encore jeune, de la forme de la couronne qu'elle présentera à l'âge adulte. Elle est réalisée, en effet, quelques années après la plantation finale, et affecte l'olivier adulte: un vase touffu, un vase polyphonique, un cône, etc. Alors que la taille de reproduction est appliquée pour préparer l'arbre à la récolte mécanisée des olives, et donc à la culture, la taille de rajeunissement est indispensable pour les arbres vieux ou sénescents qui ne sont plus productifs (et en général pour toute plante qui, pour aucune raison - par exemple, un gel soudain - ne peut plus porter ses fruits). Il s'agit d'une réduction drastique de la couronne, voire de la coupure à la base du tronc, pour ensuite choisir les pousses les plus robustes et les reproduire.